Eglise Saint-Genieys

Eglise Saint-Genieys

Jour liturgique et solennité des fêtes.

Jour liturgique et solennité des fêtes.

 

Les jours liturgiques

Chaque jour on célèbre soit le dimanche, soit la férie, soit une vigile, une fête ou une octave, selon le calendrier et la préséance des jours liturgiques.             

Les grandes fêtes ont des vigiles : c’est un jour de préparation (sauf la Vigile Pascale, qui a une forme qui lui est propre).

Pour prolonger la célébration des plus grandes fêtes, il y a les octaves :  pendant 8 jours, l’office se rapporte à ces fêtes, plus ou moins complètement.

Sous le nom de férie on entend chacun des jours de la semaine, excepté le dimanche.

 

 

Les préséances

Pour déterminer les préséances, les jours liturgiques sont répartis en quatre classes : 1ère, 2ème, 3ème et 4ème classe.

Le principe est qu’un jour liturgique de classe inférieure cède devant un jour liturgique de classe supérieur.

Exemple :

- le 25 mars est la fête de l’Annonciation. Or, en 2013, le 25 mars est le Lundi Saint ; ce jour-là, la fête de l’Annonciation n’est pas célébrée, elle cède devant le Lundi Saint, qui est une férie de 1ère classe (mais sera reportée au 8 avril, après l’octave de Pâques).

- le 22 février 2013 est un vendredi de Carême : c’est donc une férie de 3ème classe, mais cette férie cède devant la fête de la Chaire de St Pierre (2ème classe).

 

1-      Le dimanche

Les dimanches sont de 1ère ou 2ème classe.

Les dimanches de 1ère classe sont au nombre de 13 :

                - les 4 dimanches de l’Avent

                - les 6 dimanches de Carême

                - Pâques

                - le dimanche dans l’Octave de Pâques (dimanche de Quasimodo)

                - la Pentecôte

 

Tous les autres dimanches sont de 2ème classe.

En règle générale, un dimanche de 1ère classe l’emporte sur toute les autres fêtes (sauf l’Immaculée Conception), et un dimanche de 2ème classe l’emporte sur les autres fêtes de 2ème classe (sauf fêtes de Notre Seigneur).

 

Cas des « dimanches transférés » : en raison de la mobilité de la fête de Pâques, il arrive que certains dimanches après l’Épiphanie soient empêchés par la venue de la Septuagésime. Dans ce cas, ces dimanches sont transférés entre le 23ème dimanche après la Pentecôte et le dernier dimanche après la Pentecôte (qui est toujours le dimanche qui précède le 1er dimanche de l’Avent).

 

2-      Les féries

Les féries sont les jours de la semaine qui ne sont pas un dimanche. Les féries sont de première, deuxième, troisième ou quatrième classe.

Féries de 1ère classe :

                Mercredi des Cendres

                Tous les jours de la Semaine Sainte

 

Féries de 2ième classe :

les féries de l’Avent du 17 au 23 décembre ;

les féries des Quatre-Temps de l’Avent, du Carême et du mois de septembre.

 

Féries de 3ème classe :

                Les autres féries de l’Avent, ces féries cèdent devant les fêtes de 3ème classe.

                Les féries du Carême (hors Semaine Sainte), ces féries l’emportent sur les fêtes de 3ème classe.

 

Toutes les autres féries sont de 4ème classe.

 

3-      Les vigiles

La vigile est le jour liturgique qui précède une grande fêtes et qui joue à son égard un rôle de préparation.

Les vigiles de 1ère classe sont :

                - la vigile de Noël (en cas d’occurrence, elle prend la place du quatrième dimanche de l’Avent)

                - la vigile de la Pentecôte

Ces vigiles l’emportent sur n’importe quelle autre fête.

 

Les vigiles de 2ème classe sont les vigiles de :

                - l’Ascension

                - l’Assomption

- la Nativité de St Jean-Baptiste

- la fête des apôtres saints Pierre et Paul

Les vigiles de 2ème classe cèdent toujours devant un dimanche quel qu’il soit.

 

4-      Les fêtes

Sous le nom de fête on entend un jour liturgique où le culte public de l’Église est dirigé d’une façon particulière vers l’évocation des mystères du Seigneur, ou vers la vénération de la Bienheureuse Vierge Marie, d’Anges, de Saints ou de Bienheureux.

Les fêtes sont de 1ère , 2ème  ou 3ème classe.

 

5-      Les octaves

L’octave est la célébration des plus grandes fêtes prolongée pendant huit jours consécutifs. Les octaves sont de 1ère ou 2ème classe.

Les octaves de 1ère classe sont :

                - l’octave de Pâques

                - l’octave de la Pentecôte

L’octave de 2ème classe est l’octave de Noël.

 

 

 

Source : Le code des Rubriques de 1960.

Le Code des Rubriques fut promulgué le 26 juillet 1960, au lendemain du Motu Proprio Rubricarum instructum du Bx. Jean XXIII.

Les Rubriques générales sont reprises sans changement par l’édition typique du Missel romain promulguée le 23 juin 1962

 

 

 



03/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres