Eglise Saint-Genieys

Eglise Saint-Genieys

Mercredi des Cendres

L'Église inaugure le temps du Carême par l'imposition des cendres qui se fait le mercredi de la semaine de la Quinquagésime, appelé pour ce motif mercredi des Cendres. À l'exemple des Ninivites qui firent pénitence sous la cendre et le cilice, l'Église veut ainsi, au début de la sainte quarantaine, humilier notre orgueil et nous rappeler la sentence de mort que nous devons subir à cause de nos péché. Les cendres, en effet, dans la Sainte Écriture sont l'emblème de l'humilité, de la pénitence et du néant de l'homme.

 

Avant la messe, le célébrant bénit solennellement des cendres qui proviennent ordinairement de la combustion des rameaux bénits l'année précédente, le dimanche des Rameaux. Puis il impose les cendres sur le front des fidèles, en faisant un signe de croix et en prononçant les paroles que Dieu fit entendre à Adam après son péché : « souviens-toi, homme, que tu es poussière et que tu retourneras en poussière.»

 

Nous devons recevoir les cendres dans des sentiments d'humilité et de contrition pour expier les péchés que l'orgueil nous a fait commettre. Les formules de la messe qui suit sont bien la conclusion de la cérémonie des cendres, puisqu'elles parlent de crainte à cause de nos péchés, mais aussi de confiance dans le pardon si nous sommes résolus à faire une sincère pénitence.

 

source : "la liturgie" - Encyclopédie de la Foi.



06/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres