Eglise Saint-Genieys

Eglise Saint-Genieys

2 septembre 2018 : 15 ème Dimanche après la Pentecôte

Quinzième dimanche après la Pentecôte

Vert, 2ème classe

 

 

 

KYRIALE:

 

KYRIALE XI

 

CREDO I

 

Chants :
 
Entrée :       En Toi Seigneur mon espérance, p 243 - 1 et 2 
Offertoire :  Je crois en Toi mon Dieu, p 244 - 1, 2, 3 
Communion : Pain véritable, p 172 - 1, 2, 3 ...
Sortie :        Ave Maria de Fatima, p 224 - 1, 2, 3. 

 

 


EPITRE:

Lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 5,25-26.6,1-10.
Frères, si nous vivons par l'Esprit, conduisons-nous aussi selon l'Esprit.
Ne cherchons pas une vaine gloire en nous provoquant les uns les autres, en nous portant mutuellement envie. Frères, lors même qu'un homme se serait laissé surprendre à quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur, prenant garde à vous-mêmes, de peur que vous ne tombiez aussi en tentation.
Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la parole du Christ; car si quelqu'un croit être quelque chose, alors qu'il n'est rien, il s'abuse lui-même.
Que chacun examine ses propres œuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non en se comparant à autrui; car chacun aura son propre fardeau à porter.
Que celui à qui on enseigne la parole fasse part de tous ses biens à celui qui l'enseigne.
Ne vous y trompez pas : on ne se rit pas de Dieu. Ce qu'on aura semé, on le moissonnera. Celui qui sème dans sa chair moissonnera, de la chair, la corruption; celui qui sème dans l'esprit moissonnera, de l'esprit, la vie éternelle.
Ne nous lassons point de faire le bien; car nous moissonnerons en son temps, si nous ne nous relâchons pas.
Ainsi donc, pendant que nous en avons le temps, faisons le bien envers tous, et surtout envers les frères dans la foi.

 

 

EVANGILE:

 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 7,11-16.
En ce temps-là , Jésus se rendait à une ville, appelée Naïm; et ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu'une foule nombreuse.
Comme il approchait de la porte de la ville, voilà qu'on emportait un mort, fils unique de sa mère, laquelle était veuve, et une foule considérable (de gens) de la ville étaient avec elle.
Le Seigneur l'ayant vue, fut touché de compassion pour elle, et il lui dit : « Ne pleurez pas. »
Et s'approchant, il toucha le cercueil, et les porteurs s'arrêtèrent; et il dit : « Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! »
Et le mort se dressa sur son séant et se mit à parler; et il le rendit à sa mère.
Tous furent saisis de crainte, et ils glorifiaient Dieu en disant : « Un grand prophète s'est levé parmi nous, » et : « Dieu a visité son peuple. »

 

 



29/08/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres